rpg city
 

forum fermé

Partagez | 
 

 C'est cool t'es en vie... pour combien de temps ça reste à voir (a) Sel ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
flower power
☞ A SPRINGARDEN DEPUIS : 13/01/2015
☞ CONNERIES : 122

MessageSujet: C'est cool t'es en vie... pour combien de temps ça reste à voir (a) Sel ♥   Dim 8 Fév - 1:00


   
Robin & Selina
   
- C’est coquet chez toi !
- J’ai un goût de chiottes... C’est pour ça que tu me plais !

   

Oh mon dieu je défaille. Non, mais là s'en est trop pour mon petit cœur. Elle est parfaite. Tout ce que je recherche. Je trouverai jamais mieux. C'est impossible ! Ah maman… ça devrait être interdit. Quoique non je dis des conneries. Si c'était interdit, je raterai ça et ça serait plus que dommage. Un comble ! Une calomnie. Je m'en serai probablement pas remis. Suffit de la voir pour comprendre. Je remercie le seigneur de l'avoir crée. L'avant est aussi beau que l'arrière. Je jubile là ! Pire je suis comme un dingue, je n'arriverai pas à croire qu'elle soit sous mes yeux. J'en ai tellement rêvé, mais là c'est juste… amezing. « Gros tu baves. » Hein ? Je tourne la tête vers Peter, mon collègue. Il est gentil lui, mais là il me dérange. « Chut, apprécie cette beauté ! » Je reporte mon regard sur cette merveille. Ah c'est vraiment une beauté ! On a jamais fait mieux. Impossible ! Rhaaaa faut que je la prenne en photo. « J'avoue que l'avant se laisse convaincre. » Pardon ? Je le regarde de la tête aux pieds. Se laisse convaincre ? Il n'a pas dit ça ? « Matte moi ça, tu vois ça ? C'est un appel, elle me fixe, elle m'appelle ! Son chassie est si … non cherche pas j'ai jamais vu mieux ! » Et hop une nouvelle photo pour ma collection. Il faut que je la montre aux mecs, ils vont être dingue. « Ouais, ouais fin tu me dis ça à chaque fois que t'en vois une. » J'ai mal pris l'arrière. « Tu déconnes ou quoi ? Celle-ci est parfaite ! Je veux la même ! » Tout à fait ! Et c'est pour bientôt, mon frère serait là, il me dirait l'espoir fait vivre. Exactement ! Sans rêve, l'homme n'existe plus ! On a besoin de rêvé, c'est ce qui nous fait avancer. « Si tu l'dis ! » « Mais j'te le dis ! Sans un rêve aussi merveilleux, tu crois que je ferais quoi ? » Il réfléchis un instant. Tiens ça me fait penser que j'ai pas allumé ma clope. « Tu en trouverais un autre, un qui t'obséderait moins ? » Impossible ! Bon je reconnais que je suis carrément obsédé, mais suffit de les voir pour comprendre. Elles sont parfaites ! Je suis fait pour en avoir une ! Je sais que mon rêve se réalisera, je crois en moi. Suffisamment pour savoir que j'obtiens ce que je désire, ça prend du temps, parfois beaucoup, surtout dans ce cas, mais je l'aurai ! Oh ça oui je l'aurai ! « Vieux matte moi ces jantes ! » Je lui donne un coup de coude, ah non mais elle est merveilleuse ! J'en peux plus ! Elle ne cesse de me surprendre. Tiens ça me fait penser que je suis pas allé voir les annonces aujourd'hui. J'attrape mon briquet et allume ma clope. C'est cool d'en faire un peu à l'avance, là par exemple, ça m'aide bien. Je peux baver tranquillou tout en fumant ma p'tite clope. La vie est belle ! « Ouais fin en attendant la tienne t'attend, tu m'déposes ? » Il est rien pressé ! Je ne peux même pas l'admirer tranquillement. De toute façon je les reconnais toutes, on peut pas les louper, leurs fars sont différents des autres modèles. Tout est différent ! Tout est mieux ! Un jour je l'aurai mon impala ! « Tu sais que tu t'extasies plus devant ce modèle que devant une nana ? » Ouais je sais, je lui fais mon plus beau sourire. « En même temps, t'as vu la beauté ? J'te mets au défi de me trouver une nana qui serait aussi mieux qu'une voiture ?! » Impossible. Je sais que ça fait macho, mais franchement, elle n'est pas merveilleuse. Ah j'en bondis de l'intérieur rien qu'en repensant à ce que je viens de voir. Une splendide impala ! Je balance ma sacoche à l'arrière, tiens c'est qui ça. Qui viens à moi. Je rentre dans ma voiture, pas aussi confortable que celle que je viens de voir, mais on fait avec. « T'en dis une tronche. Alors qu'est-ce qu'elle te vaut ? » Hein ? J'ai été pris par mon sms. « Elle doit être aussi intéressante que la voiture pour que tu bugs à mort. » Je remets mon téléphone dans ma poche. Je regarderai mieux tout à l'heure. « T'as pas idée ! » Grand sourire. Sacré Peter, c'est qu'il commence à bien me connaître. Il n'y avait pas grand-chose dans son sms, je m'y attendais pas. Absolument pas. « Passes prendre une bière à la maison, histoire qu'on se remémore le bon vieux temps. » Elle me surprendra toujours. Bon il faut que je dépose Peter à sa voiture, il faut pas que j'oublie Barry ! Only shit ! « Attend bouge pas ! » Je ressors mon téléphone. « Ouais bichon ! Désolé j'avais complètement oublié .. »Et vas-y qu'il me dit qu'il s'en doutait. Je ne suis pas si prévisible que ça. Juste que Barry me connaît bien, trop bien parfois ça fait peur. J'ai l'impression qu'il est dans ma tête de temps en temps. « Ouais ma biche, je passe plus tard ou demain et je me rattraperai ! Tu fais la bouffe et je l'essuie et si t'es sage, j'te masse les pieds. » Ce que je ne ferais pas, mais bon c'est un code ! Et hop ça c'est fait ! On range et on part !

J'ai les bières. Elle m'invite, mais il faut en plus que je ramène la boisson, elle se fout pas un peu de ma gueule la miss ? Je suis gentil, j'ai trouvé de quoi nous amuser. Mon paquet de clope, ça c'est bon. Les bières, ça c'est good. Je vais mettre mon pc dans le coffre. On ne sait jamais. Je n'aime pas le laisser à la vue de tous. Pas qu'ici on irait me le voler, on est tout de même à Spring Gardern, mais bon. Je préfère. Mieux vaut prévenir que guérir ! Bon bah j'ai tout. Je lui ai répondu tout à l'heure, que j'étais partant. Ça fait longtemps qu'on a pas fait ça. Je pensais qu'elle m'en voulait, vu la tête qu'elle m'a tiré la dernière fois. Faut croire que non. Cool, cool, cool. Et hop on sonne. J'aime bien sa maison, elle est cool. L'avantage c'est qu'ici, y a pas de parents sur le dos, à l'inverse de chez moi, où ma mère est sans arrêt là. Quoique non en ce moment elle s'est trouvé un petit job à Piedmont. Soit disant ça lui occupe l'esprit, maintenant qu'elle est mamie, elle a besoin de s'occuper. On aura décidément tout vu. Fin elle a tout de même trouvé un boulot qui lui laisse ses mercredis et samedi ! Histoire qu'elle profite de la poupette ! Ce qui me fait penser que dimanche je lui ai promis de venir jouer avec elle. Et surtout de lui montrer un film et de lui apprendre à faire du pop corn. Dick flippe d'avance sur mon choix ! Il me prend pour qui, je ne suis pas con non plus. Tiens voilà que la porte s'ouvre, je lui fais mon plus beau sourire. Je dois avouer, je suis content de la voir. Lui faire mon plus beau sourire, ne demande donc pas beaucoup d'effort. Il est naturel ! « J'ai apporté ce que madame a demandé. » Je tends le pack ! La soirée peut commencer, j'avoue que je ne suis pas contre une petite bière, surtout en sa compagnie.
   
crackle bones

_________________

Cause you know I love the players. And you love the game. Cause we're young and we're reckless. We'll take this way too far. It'll leave you breathless. Or with a nasty scar. Got a long list of ex lovers. They'll tell you I'm insane. But I got a blank space baby. And I'll write your name▵ ©️endlesslove.
i wanna do bad things with you▵


Dernière édition par Robin O'Connell le Mar 24 Fév - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
the skies are so blue
☞ TON RÊVE ? : être libre, avoir un pécari et un capibara, que ce soit la paix dans le monde, réussir ma vie
☞ A SPRINGARDEN DEPUIS : 02/02/2015
☞ CONNERIES : 229

MessageSujet: Re: C'est cool t'es en vie... pour combien de temps ça reste à voir (a) Sel ♥   Jeu 19 Fév - 0:05


   
Robin & Selina
   
- On ne dit pas "un enfoiré" mais "une année de perdue".

   

« Passes prendre une bière à la maison, histoire qu'on se remémore le bon vieux temps. » J'avoue avoir mis une bonne heure à jouer avec mon portable. Le faire tourner entre mes doigts, le jeter en l'air, le faire glisser sur ma couette. Une bonne heure. Pour trouver les bons mots. Comment l'attirer chez moi sans l'effrayer. Le O'Connel est un animal méfiant. Et à raison pourrait-on dire. Le O'Connel est un animal méfiant mais qui se laisse facilement avoir par des promesses d'ébats sexuels. Ceci dit, je n'ai pas vraiment promis quoi que ce soit. Un faux sous-entendu qui ne m'engage à rien. L'art de formuler les choses. Il paraît que je le maîtrise plutôt bien, cet art. C'est ma mère qui le dit. Il paraît que je sais toujours lui faire accepter mes demandes en les présentant sous leur meilleur jour. Mais faudrait pas croire que c'est inné, que ça vient tout seul par magie. Une bonne heure. A jouer avec mon portable. Allongée sur le dos, les jambes en l'air, les talons sur le mur. A méditer sur quelle technique serait la plus adaptée. L'honnêteté a vite été éliminée. Un simple "il faut qu'on parle" l'aurait juste fait fuir. Et il est déjà trop fuyard pour en rajouter. Dire que je pensais que je fréquentais des personnes avec un minimum de tripes. Mais non. Quand il s'agit de faire le con, le O'Connel est présent. Mais pour ce qui est d'avoir un brin de courage, on pourra repasser. Alors j'ai abandonné l'idée d'être honnête. Ce n'est pas comme si ça m'était vraiment venu à l'esprit de toute façon. J'ai envisagé de lui promettre la lune avec un langoureux "tu me manques..." assorti d'un émoticon significatif. Mais lui avouer qu'il a pu me manquer serait admettre une certaine faiblesse que je ne suis pas vraiment prête à lui montrer. Et puis sait-on jamais, il aurait pu ignorer l'émoticon et le sous-entendu, prendre peur, et fuir encore plus loin. Il faut dire qu'on ne sait jamais trop quelles nuances sont acceptables avec lui. La drogue à sur le cerveau des effets dommageables. La subtilité est loin d'être son plus grand atout, et encore moins quand il a la cervelle embrumée par quelques joints. Et quelle que soit l'heure, il vaut mieux présumer qu'il a déjà fumé un nombre conséquent de ces petits cylindres qu'il roule à merveille. Du coup, j'ai fait dans la sobriété, le sympathique. L'efficace. J'ai fait dans le message qui veut tout dire sans rien dire. Pas de smiley pour accentuer quoi que ce soit. Seulement l'évocation des bons moments passés ensemble et une invitation des plus sobres. Juste ce qu'il faut pour faire sortir le monstre de sa tanière. C'est un art que de le maîtriser, le monstre. On finit quand même assez vite par savoir comment il fonctionne. Ou du moins, on croit. Certains détails qui nous échappent. Des détails qui importent, que j'avais mal compris. Des détails qui font que je l'invite en traquenard. Des détails qui font que j'ai besoin de lui dire ce que j'ai sur la conscience mais que je ne peux pas me contenter de l'éternel et immanquable "il faut qu'on parle". Des détails qui font que l'animal est en fait un sale lâche. Pire que je l'aurais imaginé. Il faut dire que j'attends généralement le meilleur des gens. Avec lui, j'ai arrêté.

Mais il a ses qualités malgré tout, l'animal. Et quand je le vois à ma porte, un pack de bière à la main et son éternel sourire aux lèvres, je me demande un instant si je vais résister. L'épaule contre l'encadrure de la porte que je viens d'ouvrir, je le regarde avec un sourire indéchiffrable, et je me demande. La volonté était là, pourtant, cet après-midi, quand je jouais avec mon téléphone en tentant d'attirer la bête dans mon traquenard si bien préparé. La volonté de régler ces histoires, de mettre tout ça au clair. De nous mettre au clair, nous deux. De savoir ce qu'il en est. Parce qu'apparemment, on est pas amis à ses yeux. Puisqu'il prévient ses amis qu'il part, il les prévient quand il revient... Et moi je reste comme une con. J'aime les surprises, mais pas celles-là. Et je ne comprend pas bien pourquoi le fait qu'on baise ensemble me vaut un tel traitement. « J'ai apporté ce que madame a demandé. » Il me sort de mes pensées et j'attrape le pack de ses mains avant de le laisser entrer. La porte se ferme derrière lui... Faut croire que mon plan machiavélique à marcher. Mon père ne rentre pas ce soir, la maison est à moi. A moi et à Robin, pour la nuit. Je chasse rapidement de mon esprit les quelques souvenirs de soirées très agréables passées ensemble et qui voudraient mettre en péril ma volonté en principe inébranlable. Stop Selina, concentration! Je n'ai rien de très précis de prévu si ce n'est de ne pas lui céder, à lui et à son sourire de con qui me fait toujours le même effet que la première fois que je l'ai vu. Un effet de dingue, soyons honnêtes. J'aime les gens heureux, et ce sourire est même plus qu'heureux. Faut croire que le cannabis a vraiment des effets sur le moral. Ou alors c'est juste son état naturel. Faut dire que fumer un joint de temps en temps a tendance à me rendre un brin euphorique, mais pas totalement niaiseuse non plus. Bref. Oublions. Oublions sa belle gueule et son sourire, même s'ils me font face alors que je lui tends une bière du pack qu'il a ramené et que j'ai installé sur la table basse du salon. Je ne peux pas m'empêcher de lui rendre son sourire. Je m'étais pourtant dit que je ne lui pardonnerais pas. Et je décapsule ma propre bière sans avoir encore lâché un mot. Sans un "Salut Robin, je suis ravie de savoir que t'es pas mort". Éviter de parler me permet d'éviter de me montrer trop agressive. Mais si je continue à jouer à la carpe, il va se douter qu'il y a un problème. Et il oserait peut-être même reprendre ses bières et s'enfuir en courant. Sait-on jamais. « Ça s'est bien passé ton voyage alors? » Bien joué! Une question innocente, une! Je me la joue désintéressée totale en portant ma bouteille de bière à mes lèvres et en m'installant dans le canapé. Bon, je fais la maline, mais je sais pertinemment que je vais pas tenir bien longtemps comme ça. Je peux jouer à la gentille pour l'amadouer, mais au final, il est déjà amadoué s'il est chez moi. Alors évidemment, je craque en pas beaucoup de temps. Au moins, je craque comme prévu, et pas pour son sourire ou sa gueule d'ange. « En tout cas, t'as vraiment du bien le préparer vu que t'as même pas eu le temps de me prévenir. » Mon sourire ne quitte pas mes lèvres. Un sourire pas assez honnête, ce sourire qui, paraît-il, n'a rien de rassurant. Ce sourire qui veut juste dire qu'il s'est foutu de ma gueule, que je le sais, qu'il le sait, et qu'on ne se fout pas de ma gueule. Pas quand on prétend être un de mes amis. Et c'est ce que je veux savoir, aujourd'hui. S'il est encore un de mes amis ou s'il faut que je le sorte de ma vie pour de bon. Non, parce que j'attrape pas des blonds dans mes traquenards juste pour papoter comme si de rien n'était. Les traquenards, c'est pour les grandes occasions.
   
crackle bones

_________________
we're the new romantics
We need love, but all we want is danger, we team up and switch sides like a record changer. The rumors are terrible and cruel but honey most of them are true...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
flower power
☞ A SPRINGARDEN DEPUIS : 13/01/2015
☞ CONNERIES : 122

MessageSujet: Re: C'est cool t'es en vie... pour combien de temps ça reste à voir (a) Sel ♥   Mar 24 Fév - 16:07


   
Robin & Selina
   
- C’est coquet chez toi !
- J’ai un goût de chiottes... C’est pour ça que tu me plais !

   

Ah quand je repense à cette beauté que j'ai vu…  y a de quoi devenir barge ! Je sais qu'un jour, j'en aurai une ! Je n'ai pas dit mon dernier mot. Certes ça prend de la place et alors ? On s'en fout, du moment que je conduis un spécimen unique ! J'en salive d'avance ! Non mais ce bébé je l'aurai, je le sais, tout le monde le sait. On peut me prendre pour un fou, mais quand je sais un truc et bien je le sais ! Ce qui paraît logique, mais je m'y tiens. Là mon rêve c'est d'avoir cette voiture, alors je l'aurai. Je suis un mec du genre patient, tout vient à point si on s'est attendre. Ce qui tombe plutôt bien puisque j'ai parfaitement attendre. Dick se fout de moi à chaque fois, mais je m'en moque. C'est mon rêve. Le mien, rien qu'à moi. Je me suis battu pour faire informaticien, ça n'a pas été facile tous les jours, mais j'y suis arrivé. La volonté est le meilleur ami de l'homme, en plus du chien ! Donc ma volonté me mènera loin. Pourquoi je songe ainsi ? J'ai même pas fumé, mon esprit est déjà perturbé. C'est de sa faute ! Je ne m'attendais pas à ce sms, mais alors pas du tout. Je suis surpris, agréablement surpris. Content d'être là ! Ouais parce que je l'aime bien la petite blonde. L'est un peu chiante sur les bords, mais elle est marrante. On s'amuse bien tous les deux. Je nierai pas que c'est un bon coup, mais c'est une pote aussi. C'est ça qui est cool. Une nana qui me comprend, qui me juge pas. Et qui n'attend pas de moi d'être le prince charmant ! Ouais ça c'est cool ! Non parce que moi j'ai rien du prince charmant et ça tout le monde le sait ! Je ne suis pas Clark ! Je suis son opposée, mais au moins je le sais ! A l'inverse de Barry qui n'ose pas avouer ses sentiments à Ivy, et donc qui ne tire pas son coup!Moi je tire le miens. J'établis mes règles. Ça fonctionne ou pas. Et du coup je peux profiter des plaisirs de la vie. Ouais je sais que du coup je ne connais pas le plaisir des relations sérieuses et tout le bordel, mais honnêtement je m'en fous. C'est vrai quoi ! Je suis jeune, j'ai toute la vie devant moi pour songer à ça ! Et puis je suis pas près pour tout ce bordel ! A mes yeux, être en couple, c'est un bordel, un méchant bordel !!! Suffit de voir Clark, il change à chaque nouvelle copine, il nous oublie parfois. Il change. Il grandit comme il dit. Moi je vois juste qu'il devient l'esclave de cette demoiselle ! Je lui reproche rien, il vit sa vie à sa manière. Il tire lui aussi son coup, il profite. Il s'éclate à sa façon. C'est pas la même vision de la vie que moi. Tout ça pour dire que je suis loin de lui ressembler et que si on attend de moi d'être sérieux, avec une fille, et bien  ça n'est pas près d'arrivé ! L'espoir fait vivre comme on dit. Pour l'heure, je compte bien profiter de Selina et de la soirée. On verra demain pour ce qui est de l'avenir. C'est vraiment cool de la voir. La dernière fois, si ma mémoire est bonne et dieu sait qu'elle n'est pas souvent bonne. Elle m'en voulait, un peu, je l'ai bien compris. Il faut dire qu'elle n'y est pas allée de mains morte avec ses remarques. Mange toi ça Robin et tais-toi ! M'enfin moi je venais passer une soirée avec les gars, donc pour être honnête, les nanas je les ai zappé ! Elles n'étaient pas ma priorité. Blondie m'invite à rentrer. Je vois un sourire sur son visage, bon signe. Fin je crois. De toute façon, c'est elle qui m'a proposé de venir. Moi j'y aurai pas pensé. Trop de truc en tête. Je pense pas à tout ça. « C'est vraiment cool de te voir. » Je la suis jusqu'à la cuisine, elle me tend une bière. Étrange elle ne dit rien. Ce n'est pas dans ses habitudes. Habituellement c'est une bavarde. Elle aime bien me charrier, me faire des remarques, ainsi que des regards. Là rien. Étrange ! Fin bon je porte la bière à mes lèvres, la remerciant au passage en levant ma bière. Elle se dirige vers le salon et je suis ses pas. J'ai l'air d'un chien qui suis son maître, mais bon pour tout avouez, la situation est étrange. Ce n'est pas dans ses habitudes de se taire. Surtout face à moi. Si elle m'invite pour ne rien dire, la soirée s'annonce… glauque ! Elle se pose sur le canapé, j'en profite pour regarder la collection de son père. Voyons voir s'il y a de nouveau chef d'oeuvre. « Ça s'est bien passé ton voyage alors? » La bière touche à nouveau mes lèvres, je me retourne pour la regarder. Voilà le rossignol a enfin parlé ! « Ouais ça peut aller, j'ai découvert la dose de truc ! C'était top, franchement Memphis c'était cool. Bon les gens sont complétement différent d'ici, la ville est plus bruyante, les gens stressés. C'est une ville quoi ! Ceci dit le stage était cool et intéressant. » Je reporte mon attention sur les dvds. Tout en repensant à Memphis. Ma vie était différente là-bas. D'abord j'avais pas le groupe, donc les soirées étaient différentes. Fin pour le peu de soirée que j'ai fait. J'ai plus passé mes journées derrière un pc qu'autre chose. Je m'en plains pas, c'était le but ! Fin ceci dit c'était vraiment cool, j'ai appris pas mal de truc. Pas mal de bonnes rencontres. « En tout cas, t'as vraiment du bien le préparer vu que t'as même pas eu le temps de me prévenir. » Mes yeux passent sur les pochettes ! Oh lui a l'air bien. Je pose la bière là ou ça ne risque rien. « Pas vraiment ça c'est fait à la dernière minute. J'étais même pas sûr d'avoir un stage et puis mon prof m'a dégoté cette mission, j'ai dû tout préparé en peu de temps. Genre trouvé un appartement tout ça quoi. Fin j'étais à la ramasse pour changer. » J'attrape le boitier. Il a l'air vraiment cool. Je crois que c'est celui là que Logan m'a parlé la dernière fois. Je reporte mon attention sur Sel, qui semble en avoir besoin. « Si ça peut te rassurer, j'avais prévenu que Barry, j'me suis dit que comme son père à le bras long, j'aurai peut-être des facilités pour trouver un appart'. » Vérité ! Pour une fois que je mens pas, de toute façon je ne vois pas à quoi ça me servirait de mentir. J'y peux rien moi si Barry est un téléphone, il raconte tout, parfois il déforme la vérité, mais bon ça finit toujours pas se savoir. C'est lui qui raconte tous les potins du groupe. « Bon alors tu racontes quoi d'puis la dernière fois ? C'est vraiment cool d'être là, tu m'avais manqué Blondie ! » Je lui fais un clin d'oeil et choppe ma bière. Tiens ça m'fait penser. « Ça te dérange si j'fume ? J'ai pas eu le temps après le boulot et vu que j'ai du faire des courses. » Je sors mon paquet et me dirige vers la fenêtre. Elle va me refuser une clope, surtout que ce n'est que ça. Trop tôt pour mes plaisirs du soir.
   
crackle bones

_________________

Cause you know I love the players. And you love the game. Cause we're young and we're reckless. We'll take this way too far. It'll leave you breathless. Or with a nasty scar. Got a long list of ex lovers. They'll tell you I'm insane. But I got a blank space baby. And I'll write your name▵ ©️endlesslove.
i wanna do bad things with you▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
the skies are so blue
☞ TON RÊVE ? : être libre, avoir un pécari et un capibara, que ce soit la paix dans le monde, réussir ma vie
☞ A SPRINGARDEN DEPUIS : 02/02/2015
☞ CONNERIES : 229

MessageSujet: Re: C'est cool t'es en vie... pour combien de temps ça reste à voir (a) Sel ♥   Jeu 12 Mar - 16:03


 
Robin & Selina
 
- On ne dit pas "un enfoiré" mais "une année de perdue".

 

Allez savoir. Peut-être qu'au fond, je suis moins bavarde que d'habitude juste parce que j'aimerais lui mettre la pression. Ce serait mal. Je sais. Très mal. Parce que le monstre ne supporte pas la pression. Je ne peux pas faire semblant de l'ignorer vu comment je me suis pris la tête pendant un moment pour savoir comment bien l'amadouer afin qu'il me rejoigne ici. Non, je ne peux pas prétendre que j'ignore qu'il est du genre à fuir les conflits. Je suis certes fourbe, je tends des traquenards, mais je reste honnête. Au moins un peu. J'ai failli oublier, de briser le silence, et de ne pas être une peste. De le retenir ici. Parce que je ne suis pas vraiment prête à le laisser partir, quoi que j'en dise. C'est un monstre, mais c'est mon monstre à moi. Celui qui mord encore, mais que j'ai réussi à appâter à force de patience. Celui que j'ai réussi à mater à force de le comprendre. Celui que je me suis mis dans la poche en allant dans son sens. C'est vrai qu'il est loin d'être à moi. Il est un peu trop instable. Et c'est bien pour ça qu'il m'a plu. J'ai passé la passion pour les relations monogames depuis un moment et je crois bien que c'est une passion qui ne l'a jamais animé. La même idée, la même longueur d'onde. Pas besoin de discours enflammés pour définir ce qu'on est. C'est ça qui me plaisait. C'est ça qui me plaisait jusqu'à ce que j'ai envie d'en parler. Parce que je ne me contente jamais de ce que j'ai. Parce que je suis une chieuse. J'essaie pourtant d'être aimable et gentille comme fille. Mais pour le coup, je m'insupporte moi-même. Je m'insupporte de ne pas pouvoir me contenter de ce que j'ai alors que c'est ce que j'ai toujours voulu. Pourquoi maintenant que je l'ai, il m'en faut plus. Il ne m'en fallait pourtant pas plus avant. Avant qu'il parte. Alors je m'oblige à briser ce silence qui ne me ressemble pas. « Ça s'est bien passé ton voyage alors? » Une question innocente juste pour lancer la discussion sur le sujet. Avec mes intentions que je sais mauvaises en arrière-plan. Et je m'en voudrais presque. « Ouais ça peut aller, j'ai découvert la dose de truc ! C'était top, franchement Memphis c'était cool. Bon les gens sont complétement différent d'ici, la ville est plus bruyante, les gens stressés. C'est une ville quoi ! Ceci dit le stage était cool et intéressant. » Ca m'arrache un sourire presque à contre cœur. Le petit O'Connel qui découvre le vrai monde de l'extérieur. A moi qui ai passé mes années de lycée et d'études à explorer le monde et à vivre dans les plus grandes villes américaines, Memphis n'est pas si bruyant que ça. Alors forcément, je souris. Il en serait presque mignon. Mais je me reprends. J'ai beau avoir un petit cœur sensible, j'ai aussi de la conviction. Et j'ai décidé que ce soir, je serais une chieuse. S'il faut une soirée où je suis insupportable pour que je puisse être parfaite toutes les autres, il fera avec hein! « En tout cas, t'as vraiment du bien le préparer vu que t'as même pas eu le temps de me prévenir. » Mais l'idiot du coin est trop occupé à chercher le dernier dvd qui aurait bien pu rejoindre la collection de mon père et il se fout de toute évidence du fait que je veuille être une chieuse. Il a décidé de ne pas comprendre que j'étais une chieuse. Il a décidé de faire comme si je ne l'étais pas. J'avoue que ça peut parfois marcher. Mais pas quand je le suis avec autant de conviction qu'aujourd'hui. « Pas vraiment ça c'est fait à la dernière minute. J'étais même pas sûr d'avoir un stage et puis mon prof m'a dégoté cette mission, j'ai dû tout préparé en peu de temps. Genre trouvé un appartement tout ça quoi. Fin j'étais à la ramasse pour changer. » Je ne le lui fais pas dire. Mais je m'empêche quand même d'approuver de la tête avec conviction. Ce n'est pas parce qu'il prévoit les choses à la ramasse qu'il est autorisé à me snober. « Si ça peut te rassurer, j'avais prévenu que Barry, j'me suis dit que comme son père à le bras long, j'aurai peut-être des facilités pour trouver un appart'. » Je lui lance un regard un peu appuyé. J'avoue que je me demande deux secondes s'il dit la vérité... Mais en même temps, il est trop à l'ouest pour remarquer ce que je ne dis pas, et par conséquent, il est sûrement trop à l'ouest pour penser à me mentir. Au final, la technique n'est pas mauvaise. Dire quelque chose à Barry pour s'assurer que le groupe soit au courant. Ça fonctionne généralement. Ça n'a pas fonctionné cette fois-ci. Soit Barry a découvert une instruction cachée lui interdisant de me prévenir... ou bien il a flippé d'être celui à me l'apprendre. Je peux avoir tendance à m'en prendre aux messagers.

« Bon alors tu racontes quoi d'puis la dernière fois ? C'est vraiment cool d'être là, tu m'avais manqué Blondie ! » Et cela suffirait presque. Il y a définitivement quelque chose qui ne va pas chez moi. Vraiment pas. Et ce clin d’œil. Rah! Il a besoin d'avoir cette gueule d'ange?! Mais ça va, je respire, je résiste. Non. Un "tu m'avais manqué" ne suffira pas. Manqué ou pas, il n'a pas pensé à venir squatter chez moi pour fêter son retour. Je bafouille un "rien de nouveau" un peu embrouillé. Oui, je résiste. Pas forcément très bien, mais j'essaie. Il me ferait presque revenir au stage collégienne en fleur, et je n'ai certainement pas besoin de ça. C'est pour ça qu'il faut que je tienne. Qu'il faut que je résiste, le temps de mettre les choses au point. Et si elles étaient au point dans ma tête, ça aiderait beaucoup. « Ça te dérange si j'fume ? J'ai pas eu le temps après le boulot et vu que j'ai du faire des courses. » Je lui fait un petit signe de la main pour lui donner le feu vert. Je le laisse allumer sa cigarette avant de me lever pour aller la lui piquer des doigts sans lui demander son avis. Je m'assoie sur le bord de la fenêtre, tire une longue bouffée, expire doucement en lui rendant sa clope, avant de me décider. De me décider à briser les jolies retrouvailles desquelles je ne suis pas franchement dupe. Parce qu'il se passe trop de choses dans ma tête pour que ces retrouvailles soient aussi agréable qu'elles le méritent. « Dis-moi Robin, franchement, on est quoi? » La question me paraît clair dans mon esprit, mais je me rends compte en la posant qu'il est capable de me répondre "des humains" avec son air paumé qui lui va si bien, alors je préfère préciser. « Je veux dire nous deux, ensemble, on est quoi? » Parce qu'on est pas un couple, c'est bien la seule chose que je sais. Les couples, ça se prévient quand ça part en stage, et les couples, c'est un peu plus co-dépendants que ça. Mais je sais pas ce qu'on est, parce qu'on était biens et qu'on avait pas besoin d'en discuter et que la question ne s'est jamais posée. Alors je la pose maintenant. Et je tente de me retenir de parler pour lui laisser l'occasion de me répondre, mais il faut croire que je ne suis définitivement pas faite pour me taire. « Parce que t'es parti sans prévenir, je l'ai pas forcément bien pris mais je pouvais faire avec, mais vu que t'es revenu toujours sans rien me dire, j'commence à me demander. J'croyais que t'aimais bien ce qu'on faisait, ce qu'on avait, mais apparemment pas tant que ça... » Ce n'est même pas un ton de reproche. C'est plutôt un ton de moi qui réfléchit à voix haute comme une idiote. Un ton de moi qui pète un câble calmement. Et quand j'arrête de penser à voix haute pour lever les yeux vers lui, je me dis que j'ai fait une grosse bourde. On ne balance pas des bombes comme ça à Robin. Oh non. Il est lâche, je vous ai dit! J'accroche alors à mes lèvres mon plus beau sourire pour en revenir à la question principale. Parce que même si elle est susceptible de le faire fuir en vitesse, j'ai besoin d'une réponse. J'ai besoin d'insister. Un peu égoïstement. Je pourrais lui poser des questions sur son stage, sur les rencontres qu'il a faites, sur son appart et sa vie là-bas, mais je reste plantée là comme une idiote et je n'arrive pas à penser à autre chose qu'à nous deux. Alors je vais régler ça, et après, je pourrais parler du reste, comme si de rien n'était. Peut-être. « Alors on est quoi, pour toi? »
 
crackle bones

_________________
we're the new romantics
We need love, but all we want is danger, we team up and switch sides like a record changer. The rumors are terrible and cruel but honey most of them are true...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
flower power
☞ A SPRINGARDEN DEPUIS : 13/01/2015
☞ CONNERIES : 122

MessageSujet: Re: C'est cool t'es en vie... pour combien de temps ça reste à voir (a) Sel ♥   Dim 5 Avr - 17:22


   
Robin & Selina
   
- C’est coquet chez toi !
- J’ai un goût de chiottes... C’est pour ça que tu me plais !

   

« Dis-moi Robin, franchement, on est quoi? » Y a des filles qui font des subtilités, d'autres qui essaient de questionner, d'autres qui font des sous entendus. Et puis y a les nanas comme Sel ! Qui te balance un truc comme ça en pleine gueule. J'écarquille un peu plus les yeux. Elle était silencieuse depuis le début, ça me paraissait un brin étrange, mais bon. C'est Sel ! Elle est étrange, je me disais bien que c'était trop beau pour être vrai. Pour tout dire je ne m'y attendais pas, pas à cette question. Je ne vois même pas de quoi elle parle. Elle met les pieds dans le plat, mais quel plat ! « Je veux dire nous deux, ensemble, on est quoi? » Des êtres humains ? Non si je lui dis ça, je risque de m'en prendre une. Je tiens à ma joue et à mon estime de moi même. On ne sait pas de quoi elle pourrait-être capable. De tout c'est justement ça le problème ! Barry m'avait prévenu qu'elle n'était pas nette dans sa tête. J'en ai bien peur qu'il ait raison. Dans quoi je me suis encore fourré ! « Parce que t'es parti sans prévenir, je l'ai pas forcément bien pris mais je pouvais faire avec, mais vu que t'es revenu toujours sans rien me dire, j'commence à me demander. J'croyais que t'aimais bien ce qu'on faisait, ce qu'on avait, mais apparemment pas tant que ça... » Oui bon j'ai compris : je n'ai pas le droit de parler. Elle veut que je lui donne une réponse, mais en même temps, elle me laisse pas en placer une. J'ai l'impression qu'elle vide son sac. J'aime pas trop beaucoup ça ! Je n'aime pas qu'on me prenne au dépourvu. Là il faut que je trouve une bonne réponse. Oui mais laquelle ? Il faudrait que je sache ce qu'elle aimerait savoir. Ce dont je n'ai pas la réponse ! Je ne sais pas ce qu'elle veut entendre. Je ne sais pas ce qui se passe dans sa tête. Si je lui dis qu'on est amis, du moins c'est ce que je pense. Je ne pense pas que ça va lui plaire. Vu son regard, vu sa façon de me parler. Non ce n'est pas la réponse qu'elle souhaite entendre. On avait pourtant un arrangement… Là je suis un peu, voir beaucoup, largué ! Elle veut que je lui dise quoi ? Je ne peux pas lui dire qu'on était amis avec des bénéfices, pourtant c'était ça. J'aurai signé pour plus sans le savoir ? Non ça ne me ressemble pas. Ce n'est pas dans mes compétences et puis.. Non ! Je l'aurai su, Barry se serait fait un malin plaisir de me le foutre dans la gueule. Moi monogame ? Et puis quoi encore. Je ne suis pas non plus un polygame, je fais juste ce que je veux quand je veux. Je n'abuse pas des demoiselles. Je ne les trompes pas, puisque je les préviens de qui je suis ! Ce n'est pas la même chose. Je leur dis dans quoi elles s'embarquent avant qu'elles s'y embarquent. No piège ! Je ne suis pas un chevalier, je ne suis pas un prince. Je ne viens sauver personne. Je profite juste de ma vie. Jusqu'ici ça m'allait plutôt bien. Là je ne comprends pas. Elle veut en venir où ? Je pensais que l'arrangement était cool. Je lui ai déjà dit que si un mec ne te répond pas, ou te parle pas… c'est qu'il en a rien à faire d'elle … Dam ! Je suis con parfois ! Une fille pense autrement. En même temps je ne suis pas une fille et je ne pense pas comme elles. Encore heureux ! Seulement voilà ! Je n'ai pas pensé à tout. Je croyais que tout allait bien, j'avais oublié un instant que je pouvais faire des dommages. Ouais non, j'ai rien oublié du tout ! J'ai même rien pensé ! J'ai rien fait de mal ! Ouais voilà, je vois où elle veut en venir : elle veut m'embrouiller le cerveau ! C'est bien une fille, la preuve sa fonctionne et à merveille !« Alors on est quoi, pour toi? »  Ses yeux se plantent dans les miens. Je ne peux pas faire machine arrière ! Too late ! Je dois lui donner une réponse et impérativement, sinon je sens que je vais m'en prendre une. Elle va me foutre à la porte de chez elle, à coup de pied dans l'cul ! Oui, mais je lui dis quoi. Je passe une main dans mes cheveux et souffle un bon coup. Quoique je dis ma réponse ne lui plaira pas ! Ça j'en suis plus que sûr ! Je pose ma bière et fait un petit mouvement en arrière. On ne sait jamais ! Il n'y a pas d'objet tranchant dans le coin ? RAS ! Je peux rester en vie quelques minutes de plus. « Amis » Je plante mes yeux dans les siens. Ses pupilles changent. « On est amis. On a été plus, on était d'accord sur ça, mais on était aussi d'accord qu'on était amis, fin qu'on est amis... » Ses sourcils bougent un peu. Un peu comme la nana là ! La série que Barry m'a parlé ! J'sais plus trop ! Fin bref. « Ma réponse ne te plaît pas, je le vois bien, mais honnêtement tu veux que je te réponde quoi ? Tu sais très bien qui je suis, fin que je ne suis pas le mec d'une seule nana ! Tu le savais, tout comme tu es pareil ! On était d'accord sur ça ! Et bien sûr que nos moments m'ont plus ! Mais ça n'a rien n'avoir avec mon départ précipité ou mon retour ! Alors ouais j'aurai pu te prévenir, j'aurai pu te dire que je partais à Memphis pour mon stage, on aurait pu parler et savoir ce que devenait l'autre. Seulement je n'en voyais pas l'intérêt. J'entends par là que ça ne veut pas dire que je ne t'apprécie pas ou quoique ce soit d'autre. Parfois les gens peuvent rester un moment sans communiquer et ça ne change rien. J'aime pas trop parler par messagerie. Tu l'sais bien. Tu m'aurais envoyé un sms, je t'aurai répondu ! Alors ouais tu peux me dire que j'aurai pu aussi bien faire le premier pas, mais j'ai eu pas mal de complication dans ma vie. Et ouais on est amis ! Peut-être pas proche au point qu'on se parle tous les jours, ou que je ne sais quoi. On a pas la même relation que tu as avec Barry ! Je mentirai si je te disais que physiquement tu ne m'attires pas, mais voilà ! On était pas en couple et j'avais pas de compte à te rendre… Ceci je m'excuse ! J'aurai dû te prévenir. J'avoue que j'ai manqué à mes devoirs, mais ça veut pas dire que je ne t'apprécie pas, bien au contraire ! » Mon regard n'a pas dérivé ! Je n'ai pas baissé les yeux ! Je me choque de ce que je viens de dire, mais on verra bien. J'ai joué le tout pour le tout ! L’honnête ? On verra si ça paye !
   
crackle bones

_________________

Cause you know I love the players. And you love the game. Cause we're young and we're reckless. We'll take this way too far. It'll leave you breathless. Or with a nasty scar. Got a long list of ex lovers. They'll tell you I'm insane. But I got a blank space baby. And I'll write your name▵ ©️endlesslove.
i wanna do bad things with you▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: C'est cool t'es en vie... pour combien de temps ça reste à voir (a) Sel ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est cool t'es en vie... pour combien de temps ça reste à voir (a) Sel ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» combien de temps pour evacuer le produit de la peridurale ?
» BB1 combien de temps d'attente pour vous?
» Combien de temps pour bb2 après une césarienne ?
» Combien de temps après un défrisage pour faire des tresses/vanilles?
» Combien de temps pour CSST?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The heart of dixies :: Spring Garden :: Sand Rock :: Les Habitations-